cogito

cogito [ kɔʒito ] n. m.
• 1834 le cogito ergo sum; du lat. cogito, ergo sum « je pense, donc je suis »
Argument sur lequel Descartes a construit son système. Des cogitos.

cogito nom masculin (abréviation de la formule cartésienne cogito, ergo sum, je pense, donc je suis) Raisonnement cartésien déduisant l'existence à partir de la pensée. La pensée elle-même, définie par les philosophes cartésiens.

cogito
n. m. PHILO Argument énoncé par Descartes dans son Discours de la méthode (1637), de la formule lat. cogito, ergo sum, "je pense, donc je suis". (Dans le système cartésien, le cogito est l'évidence qui s'impose après le doute le plus radical et qui permet de conclure à la réalité de l'âme comme "substance pensante".)

⇒COGITO, subst. masc.
PHILOS. [P. ell. de ergo sum] Argument philosophique développé par Descartes dans le Discours de la Méthode puis dans les Méditations Métaphysiques et qui est la première certitude résistant à l'épreuve du doute méthodique pratiqué à l'égard des objets de connaissance. Cf. cartésien, cartésianisme. Comme je l'ai dit plus haut, le cogito me fait l'effet d'un appel sonné par Descartes à ses puissances égotistes (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 250). Le cogito nous enseigne que l'existence de la conscience se confond avec la conscience d'exister (MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 387) :
1. L'histoire du psychologisme, c'est celle du cogito. Au moment où Descartes découvre dans la pensée la source de toute évidence et de toute certitude, au moment où il assigne à la vérité son origine dans cette adéquation de soi avec soi qui s'exprime dans l'expérience du doute, une double tradition philosophique s'instaure.
J. VUILLEMIN, L'Être et le travail, 1949, p. 1.
P. ext. [Dans la tradition philos.] Expérience fondamentale du sujet pensant. Le cogito biranien, kantien; le cogito des logiciens, des phénoménologues. Le cogito de Husserl atteint le sujet transcendental après de tels efforts critiques qu'il n'a plus de force pour passer outre (Philos., Relig., 1957, p. 3610) :
2. Pour Spinoza, le cogito [est] (...) une intuition, par laquelle la liaison entre l'être et la pensée est perçue immédiatement, comme lorsque nous disons : je souffre.
A. REYMOND, Le « cogito », vérification d'une hypothèse métaphysique ds Revue de Métaphysique et de Morale, t. 30, 1923, pp. 539-562.
Dans la lang. littér. et culturelle. L'idéalisme à la fin exaspérait Bouvard. — « Je n'en veux plus; le fameux cogito m'embête. On prend les idées des choses pour les choses elles-mêmes. On explique ce qu'on entend fort peu au moyen de mots qu'on n'entend pas du tout! » (FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 2, 1880, p. 102).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1834 (VIGNY, Le Journal d'un poète, p. 997 : Descartes [part] du ,,cogito ergo sum``). P. allus. à la phrase du Discours de la méthode, IVe part. de Descartes (trad. lat. 1644) qui constitue le « premier principe » de sa philosophie (cf. DESCARTES, Œuvres philos., éd. Algnié, t. 1, p. 603). Fréq. abs. littér. :420. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 4, b) 7; XXe s. : 21, b) 1 765.

cogito [kɔʒito] n. m.
ÉTYM. 1834, Vigny; de cogito, ergo sum, mots latins signifiant « je pense, donc je suis ».
Argument philosophique sur lequel Descartes, dans le Discours de la méthode, construit son système. || Le cogito cartésien. || L'apodicticité (cit. 1 et 2) du cogito.
0 Les penseurs du XIXe siècle ont été, en quelque sorte, éblouis et hypnotisés par le Cogito. Ils s'y sont attachés et ils s'y sont enfoncés de toutes leurs forces et ils n'ont tiré des conséquences, des inductions, des théories et toute une philosophie que du Cogito et du principe d'évidence dont le Cogito est la formule (…)
On rétrécit Descartes à le renfermer dans le Cogito.
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., p. 67-68 (→ Assurer, cit. 43).
Par ext. Expérience subjective de la pensée rationnelle (dans quelque philosophie que ce soit). || Des cogito ou des cogitos.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cogito — (лат. «мыслю», «думаю»; praesens indicativi activi от лат. инфинитива cogitare  «мыслить», «думать»)  понятие, введённое в философию Р. Декартом, обозначающее всякий рефлексивный акт сознания субъекта, то есть акт сознания … …   Википедия

  • Cogito — Cogito, ergo sum: ›Indem ich denke, bin ich‹. Das erste Prinzip der Philosophie des Descartes (1596 1650) ist zum wahrscheinlich berühmtesten philosophischen Zitat überhaupt geworden. Mit seinem ›Je pense, donc je suis‹ schuf Descartes die… …   Das Wörterbuch der Idiome

  • Cogito — may refer to: Cogito ergo sum Cogito.org, online community for gifted youth Cogito (magazine), a philosophical magazine Cogito (software), a frontend to the git revision control software Cogito Project, an experimental project developed by a… …   Wikipedia

  • Cogito — нареч, кол во синонимов: 1 • мыслю (1) Словарь синонимов ASIS. В.Н. Тришин. 2013 …   Словарь синонимов

  • cogito — ergo sum …   Philosophy dictionary

  • Cogito — Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de un enlace interno, quizá desees corregirlo de modo que apunte al artículo apropiado. Cogito palabra …   Wikipedia Español

  • cogito —    James Williams   Deleuze s critical approach to the cogito of René Descartes, the I think, therefore I am from the Discourse on Method or the I think, I am from the Meditations, can be divided into a critique of the Cartesian analytic method,… …   The Deleuze dictionary

  • cogito —    James Williams   Deleuze s critical approach to the cogito of René Descartes, the I think, therefore I am from the Discourse on Method or the I think, I am from the Meditations, can be divided into a critique of the Cartesian analytic method,… …   The Deleuze dictionary

  • Cogito — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot cogito peut renvoyer à : définition : mouvement réflexif dans lequel le sujet se reconnait comme sujet conscient. Cogito ergo sum… …   Wikipédia en Français

  • cogito — cò·gi·to s.m. TS filos. solo sing., con particolare riferimento alla filosofia cartesiana, certezza indubitabile che l individuo, in quanto soggetto pensante, ha della propria esistenza {{line}} {{/line}} DATA: 1961. ETIMO: dal lat. cōgĭto propr …   Dizionario italiano

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.